La Solution d'avenir! rentrer dans un monde de solution

La Solution d'avenir! rentrer dans un monde de solution
Pour un monde meilleur agissons ensembles.

vendredi 13 septembre 2013

Dette écologique




Tous les ans, l'ONG Global Footprint Network calcule le "jour du dépassement" : le jour où la consommation en ressources naturelles de l'humanité dépasse ce que la planète est capable de produire en un an. Cette date symbolise ainsi un budget disponible épuisé pour l'année.
Pendant très longtemps la nature a été capable de se régénérer et de compenser la consommation de l'Homme : sa biocapacité restait intacte. Depuis environ 30 ans, un seuil critique a été franchi. La consommation de l'Homme dépasse désormais ce que la nature est en capacité de fournir en une année en terme de recyclage du CO2 libéré et de production de nouvelles matières premières. L'humanité vit donc au-dessus de ses moyens.
A partir d'aujourd'hui, et jusqu'à la fin de l'année, l'Homme va répondre à ses besoins en épuisant des stocks des ressources naturelles et en accumulant des gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Depuis le 20 août, l'humanité est entrée dans une période de "dette écologique"

Les japonais consomment les ressources de 7,1 Japons
Il faudrait 1,5 Terre pour répondre aux besoins d'une population humaine toujours croissante. Et si nous continuons ainsi, nous aurons besoin, bien avant la moitié de ce siècle, de 2 planètes !
Aujourd'hui, plus de 80 % de la population mondiale vit dans des pays qui utilisent plus de ressources que ce que permettent les écosystèmes de leur territoire national. On les appelle les pays "débiteurs écologiques". Ces pays détruisent soit leurs propres ressources naturelles soit celles des autres. Il faudrait 7,1 Japons pour répondre aux besoins des japonais. Les italiens consomment quant à eux l'équivalent de 4 Italies, les égyptiens 2,4 Egyptes et les français, 1,6 Frances.

Il est possible d'inverser la tendance

Nous ne pouvons plus continuer à creuser cette dette écologique. De nombreuses solutions sont disponibles et permettent de s'attaquer au problème : nouvelles technologies, aménagement urbain, éco-constructions, réforme fiscale écologique, régimes alimentaires moins riches en viande, prise en compte du cycle de vie des produits, etc.

Vos réaction

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire