La Solution d'avenir! rentrer dans un monde de solution

La Solution d'avenir! rentrer dans un monde de solution
Pour un monde meilleur agissons ensembles.

lundi 9 septembre 2013

Sûreté nucléaire : Delphine Batho dénonce les coupes budgétaires

Sûreté nucléaire : Delphine Batho dénonce les coupes budgétaires
Deux mois après sa démission du gouvernement, Delphine Batho a rejoint mercredi les bancs de l’Assemblée nationale. Mais, l’ex-ministre de l’environnement ne semble toutefois pas pour autant vouloir pratiquer la langue de bois. A l’occasion d’un entretien accordé au Nouvel Observateur, elle relance en effet en la polémique en critiquant la baisse des crédits alloués à la sûreté nucléaire pour 2014.
Elle avait critiqué le projet de budget de l’Etat pour 2014 en juillet dernier, le jugeant “mauvais“, et cela l’avait conduit à la démission. Mais, Delphine Batho, fraichement revenue sur les bancs de l’Assemblée nationale, n’entend pas pour autant s’adonner à la langue de bois. Dans un entretien accordé au Nouvel Observateur, l’ex-ministre de l’Environnement a critiqué une nouvelle fois le budget 2014, lui reprochant cette fois-ci d’amputer les crédits alloués à la sûreté nucléaire.
Le budget 2014 prévoit en effet de réduire de 20 millions d’euros les fonds alloués à l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), une décision vivement critiquée par Delphine Batho qui rappelle que le gouvernement s’était engagé “à ce que le financement de la sûreté nucléaire ne subisse aucune coupe“.
Philippe Martin, successeur de Delphine Batho au ministère de l’Environnement,  cette baisse “sera intégralement répercutée sur des activités qui n’affectent en rien la sûreté nucléaire“, et notamment les activités de recherche, explication qui ne convainc pas l’IRSN qui considère que “la recherche est consubstantielle à l’expertise”
Partager l'article 
N'oubliez pas de visiter Eco Plus Solution

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire